Retraitis
Avis Clients

230 Avis


Prix d'une maison de retraite

Prévoyez environ 2 010 €/mois. C’est le prix appliqué par la plupart des résidences pour les personnes âgées dans l’Hexagone. Comme il s’agit d’un tarif médian, il est donc possible de trouver d’autres établissements qui vous factureront moins.

En réalité, il est possible de trouver des maisons de retraite à partir de 1 750 euros par mois voire même moins pour les résidences seniors. Mais si vous choisissez des prestations complètes, incluant la restauration, la coiffure, la blanchisserie, coiffeur, etc., la facture peut rapidement s’établir à 3 000 euros.

Type de maison de retraite Prix moyen
EHPAD 1 500 à 4 000 €/mois
Résidence senior 500 à 2 500 €/mois

Quel fonctionnement pour votre maison de retraite ?

Un projet de prendre en charge un de vos proches en maison de retraite ? L’une des choses qui viendra sûrement à votre esprit est le coût que cela va représenter. Voici quelques explications sur les tarifs appliqués dans ce genre d’établissement pour sénior.

Qu’elle soit privative ou collective, une maison de retraite est un établissement dédié à accueillir des personnes âgées qui sont généralement retraitées. Elle propose différents types de services comme :

Le prix d’une maison de retraite varie selon les prestations choisies, outre le coût de la location de la ou les chambre(s).

Une maison de retraite peut accueillir temporairement des seniors. La durée dans ce cas peut aller de quelques jours jusqu’à quelques semaines. D’autres proposent même un accueil de jour, ce qui convient parfaitement aux personnes âgées ne souhaitant pas rester seules pendant un certain moment.

En France, ce type d’établissement était pendant longtemps appelé hospice. Mais plus tard, ce terme a été remplacé par maison de retraite à cause de sa connotation péjorative. Ce qui le caractérise, c’est son coût un peu élevé et la rareté des places disponibles. C’est notamment dû à l’augmentation de la demande et au fait qu’il s’agit d’une alternative intéressante pour la prise en charge des personnes âgées.

Ce qui influence le prix d'un EHPAD ou d'une résidence pour seniors

Pour les Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes ou EHPAD en particulier, il existe des établissements habilités à l’aide sociale à l’hébergement ou ASH. Ils bénéficient d’une aide de la part du département dans lequel ils se trouvent, ce qui permet de réduire le coût. Pour une chambre individuelle, vous pourrez donc prendre en charge vos proches à partir de 60 euros par jour. Pour ceux qui ne sont pas habilités, le coût de l’hébergement va jusqu’à 85 euros par jour.

Le prix d'une maison de retraite va dépendre de divers éléments :

Statut de la maison de retraite

Sur ce point, il faut distinguer les établissements privés de ceux publics, car leur statut influe sur les prix de leurs prestations.

Établissement public

Pour cette option, la durée de séjour peut être temporaire ou de longue durée. Un établissement médicalisé qui se trouve au sein d’un hôpital peut par exemple proposer des séjours en Unité de soins longue durée ou USLD. C’est l’option idéale pour les patients ayant besoin d’une surveillance médicalisée à tout moment. Les prix des prestations varient d’un établissement à l’autre, mais en général, ils sont inférieurs à ceux des établissements privés.

Bon à savoir : ce type d’établissement privilégie les personnes aux faibles revenus et est habilité à accueillir celles qui bénéficient d’une aide sociale. Par contre, les délais d'attente sont souvent longs, allant jusqu’à plusieurs mois.

Établissement privé

Les maisons de retraite privées sont dédiées à recevoir les seniors dont les revenus sont plus élevés. Mais on peut trouver des exceptions comme c’est le cas pour celles ayant obtenu l’agrément de la Direction départementale des Affaires sanitaires et sociales ou DDASS. Cette aide sociale couvre les frais supplémentaires journaliers qui ne peuvent pas être réglés par le résident.

Pour vous donner une petite idée en ce qui concerne la différence de prix entre les établissements privés et publics, on peut faire référence à l’infographie publiée par Logement-seniors. Celle-ci a révélé que le tarif moyen d’un EHPAD privé est de 2 620 €, contre 1 801 € pour un établissement public équivalent.
Prix maison de retraite

Niveau de dépendance de la personne âgée

Quand on parle de séniors ou personnes âgées, on pense tout de suite aux personnes dépendantes, celles qui souffrent d’Alzheimer, etc. Oui, c’est généralement la catégorie d’individus qui privilégient ce type d’hébergement, mais pas seulement. Pour cette raison, il est essentiel de savoir quels sont l’état de santé et le niveau de dépendance de la personne âgée. Plus la personne est dépendante, plus les coûts liés à sa prise en charge sont élevés.

Bien entendu, une personne en perte d’autonomie a besoin de plus d’assistance (toilette, habillage, prise des repas, etc.) qu’une personne moins dépendante. Pour déterminer le degré de perte d’autonomie d’une personne âgée, il faut donc consulter un médecin coordonnateur. Ce dernier va procéder à l’évaluation du patient en utilisant la grille AGGIR :

En 2021, le tarif moyen de prise en charge d'un patient dépendant était de 20,51 €/jour, selon les chiffres publiés par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie ou CNSA. Cela peut descendre jusqu’à 5,53 €/jour pour une personne ayant un GIR 5-6.

Chambre partagée, studio, appartement avec une chambre, etc.

Selon la loi française sur les retraites, le résident peut choisir entre une chambre individuelle ou un appartement. N’oubliez pas que votre choix en termes de nombre de pièces et de confort peut faire varier le prix. Sur le site de Cap retraite, on peut trouver quelques renseignements concernant ce prix pour les résidences dédiés aux seniors. Le loyer d'une résidence senior est de 600 à 700 euros par mois. À ceux-ci viendront s’ajouter les charges locatives et celles relatives aux demandes personnalisées.

Emplacement

Les régions qui regorgent d’établissements privés font l’objet d’un taux de demande élevé. Selon l’infographie suscitée, en Ile-de-France, 2 607 €/mois sont nécessaires pour vos dépenses liées à l’hébergement, contre 2 120 €/mois pour les résidences publiques. Même pour une même région, on peut constater une grande différence quant aux tarifs appliqués par les établissements qui s’y trouvent.

Parmi les zones les plus chères, on peut citer les départements de Paris, Seine-Saint-Denis et Hauts-de-Seine. En 2022, environ 50 % des Ehpad facturent 2 950 €/mois pour un studio à Paris. L’autre moitié, notamment les établissements qui se trouvent en périphérie, est accessible à partir de 2600 euros. En choisissant de s’installer à Bordeaux ou à Rennes, on peut même louer un studio dès 2000 euros. Ce prix peut baisser à 1 700 € dans la banlieue de Brest.

Les services en sus

Dans une maison de retraite, les ainés bénéficient des biens et services de première nécessité dont ils ne peuvent pas se passer. Ceux-ci incluent les produits de blanchissage et de toilette, le téléphone, les effets personnels, etc. Ils peuvent également demander des prestations supplémentaires qui ne sont pas souvent indispensables. C’est pour cette raison qu’il est difficile de déterminer précisément le tarif des services en sus, car leur choix relève du désir et du pouvoir d’achat du patient.

Les coûts annexes

Ce poste de dépenses intègre d’abord les coûts générés par les prestations médicales fournies aux patients. En général, celles-ci ne sont pas facturées au résident, car elles sont généralement couvertes par l’assurance maladie. Par contre, les patients peuvent faire appel à un médecin de famille ou un médecin tiers qui intervient de façon libérale. Dans ce cas, il leur incombe de payer eux-mêmes les frais de santé.

D’ailleurs, le résident peut demander des prestations facultatives qui pourront majorer le prix de son séjour. Le coût de l’accès à Internet, la pédicure ou le soin du visage peut par exemple s’additionner à ceux des prestations journalières. Sachez toutefois que certaines maisons prennent en charge une partie de ces prestations. Il importe donc de vérifier cela en amont pour éviter les mauvaises surprises.

Aides et subventions pour réduire son budget

APL : Aide Personnalisée au Logement

Il s’agit d’une aide assimilable à l’allocation de logement sociale ou ALS. Si le patient en bénéficie, c’est la Caisse d’allocations familiales ou CAF qui va donc verser directement le montant auprès de l’établissement. Ceci peut également être réalisé par la Mutualité sociale agricole ou MSA si les revenus de la personne sont inférieurs à un certain plafond. Plus précisément, le montant maximal est de 1 800 €/mois selon ses revenus et ses besoins.

ASH : Aide Sociale à l’Hébergement

Si le résident dispose de ressources ne suffisant pas pour payer le coût d’hébergement dans sa maison de retraite, il peut faire une demande d’ASH. Grâce à cela, il peut avoir droit à une subvention de 906,81 €/mois suivant sa situation et son régime alimentaire.

APA : Allocation Personnalisée d’Autonomie

L’APA donne à la personne âgée le droit à une allocation personnalisée. Elle est octroyée par les Conseils départementaux sous certaines conditions. D’abord, il faut que le bénéficiaire soit âgé de plus de 60 ans et classé en GIR 1 à 4. Il doit également apporter une certaine participation, calculée à partir de la grille AGGIR. Enfin, sachez qu’il existe un montant forfaitaire appliqué pour les cas d’urgence. En 2022, celui-ci équivaut à la moitié du montant maximal de l’APA pour les personnes de la classe GIR 1.

Faire des simulations et obtenir des devis pour connaitre le tarif Ehpad

Vu les différents postes de dépenses susmentionnés, il semble difficile d’estimer précisément le prix d’une maison de retraite. Pour faciliter cette tâche, il est conseillé de faire des demandes de devis voire utiliser un simulateur. Cet outil permet d’estimer le montant mensuel à payer après la déduction des aides.

En général, le calculateur essayera de déterminer le reste à charge en se basant sur deux principaux éléments. Il s’agit du prix de l’hébergement par jour et par personne fixé par la maison de retraite choisie. Il prend également en considération le tarif dépendance qui varie selon le niveau de perte d’autonomie de l’individu concernée (GIR). Mais pour faire jouer la concurrence et choisir la meilleure offre d’hébergement, il est recommandé de demander plusieurs devis auprès de différents établissements.

Lors de la simulation, quelques informations personnelles et certains documents tels que votre avis d’imposition, de taxe foncière ou d’habitation seront nécessaires. Une fois ces informations réunies, il suffit de compléter le questionnaire qui vous est fourni. Quelques renseignements concernant votre identité et la maison de retraite choisie pourront également vous être demandés. En un clic de souris, vous obtiendrez un tarif estimatif de votre reste à charge selon vos ressources.

Ne pas se focaliser simplement sur le prix

Le choix d’une maison de retraite implique un budget plus ou moins conséquent, allant jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Il est donc normal qu’on se questionne sur le coût que cela implique, mais l’essentiel est d’évaluer votre situation personnelle.

Si un studio suffit pour permettre une vie confortable à la personne retraitée, pourquoi investir dans la location d’un appartement avec une ou plusieurs chambres ? En choisissant la première option, vous pouvez déjà faire un premier tri sur les différents établissements qui vous semblent intéressants.

Comme mentionné précédemment, il faut également tenir compte du meilleur emplacement possible pour sa résidence. Parfois, il est plus préférable de payer une maison de retraite un peu plus chère pour que le patient puisse se rapprocher de sa famille. Le patient souhaite-t-il profiter davantage de sa vie sociale, prendre soin de son corps ? Ou, au contraire, préfère-t-il séjourner dans un local indépendant, calme et sécurisant ? Pour satisfaire ses besoins, il est essentiel de connaître les services et activités proposés par la maison de retraite ainsi que leurs tarifs pour avoir une estimation de prix la plus précise possible.

Finalement, comment bien choisir sa maison de retraite ?

En conclusion, pour les personnes âgées et leurs proches :

  1. Prévoyez un budget conséquent de 2 000 euros en moyenne par mois pour permettre à vos aînés de mener une vie confortable après leur retraite
  2. Comparez les tarifs des maisons de retraite en 2022 sur notre site qui répertorie les différents établissements par commune avec les prix d’hébergement mensuels appliqués
  3. Ne vous limitez pas à comparer des tarifs : la qualité de la maison de retraite, les prestations proposées, la localisation, ... sont tout aussi primordiaux
  4. Enfin, une fois votre pré-sélection faite, faites une demande de devis aux établissements qui vous intéressent pour obtenir le prix définitif

Bonne recherche !

Trouvez une Maison de retraite qui vous convient

Principales recherches