Tarifs des maisons de retraite

Si vous êtes à la recherche d’une maison de retraite, il existe plusieurs critères qui vous mèneront vers la maison de retraite qui vous convient. Cependant, le critère le plus déterminant est souvent le critère financier. Il est donc conseillé de bien se renseigner à propos des tarifs pour une admission en maison de retraite réussie. On trouve généralement deux sortes de maisons de retraite qui proposent des tarifs relativement différents : le secteur privé et le secteur public. Par contre, dans certains cas, les maisons de retraite privées les plus luxueuses proposent leurs services à des prix nettement plus chers qu’ailleurs. Zoom sur les tarifs des maisons de retraite.

Les tarifs moyens des maisons de retraite

Si le règlement des frais en maison de retraite se fait usuellement tous les mois, la tarification dans les centres d’hébergement pour personnes âgées est déterminée par jour. Dans les cas de séjours de courte durée, certaines maisons de retraite proposent une tarification mensuelle ou hebdomadaire.

Ainsi, les tarifs en maison de retraite varient d’une zone à une autre. Par exemple, en région parisienne et dans les grandes villes, les maisons de retraite peuvent coûter aux environs de 3000 euros par mois. Dans les banlieues, les tarifs peuvent atteindre les 2500 euros.

Par ailleurs, si les maisons de retraite se trouvent en province, elles peuvent coûter jusqu’à 1700 euros. En outre, s’il s’agit d’une maison de retraite de luxe comme les résidences services, où les prestations sont à l’apogée de la qualité, les tarifs peuvent être beaucoup plus élevés. En tout cas, les frais d’hébergement sont généralement à la charge du client.

Le mode de tarification d'une maison de retraite

Les tarifs en maison de retraite sont établis selon la convention tripartite qui appelle les établissements d’accueil pour personnes âgées à les calculer et les expliquer clairement. Ils sont classés en trois points, comprenant le tarif hébergement, le tarif dépendance et le tarif soins. Le tarif hébergement comprend les prestations basiques comme l’administration, l’entretien, la restauration et l’animation.

Ce tarif est le même tant pour les personnes en bonne santé que pour celles dépendantes, dans la mesure où elles bénéficient du même confort. Le tarif dépendance couvre les prestations liées au niveau de dépendance du pensionnaire, évalué par le médecin. De ce fait, ce tarif s’élève au fur et à mesure que la dépendance est grave. Le tarif soins concerne les charges de l’établissement pour la rémunération du personnel.

En dehors des consultations des médecins de ville, qui sont à la charge du client, le tarif soin est versé par l’assurance maladie directement à l’établissement.

Les modalités de recevabilité des aides sociales

Quand on évoque le sujet des aides sociales, il existe deux sortes de centres d’hébergement pour personnes âgées : les établissements habilités à accueillir les personnes sujettes aux aides sociales et ceux non habilités à cet effet.

Pour ceux qui le sont, le tarif d’hébergement est déterminé par le président du conseil général. Par contre, ceux qui ne sont pas habilités fixent librement leurs tarifs par le biais de leurs gestionnaires au moment de la signature du contrat. Cependant, toute hausse de tarif est limitée tous les ans par arrêté ministériel établi par le ministre de l’Économie et des Finances.

Les aides attribuées aux personnes ne disposant pas des moyens financiers suffisants pour se prendre en charge dans les maisons de retraite sont l’ALS (aide de logement social) ou l’APL (aide personnalisée au logement) pour couvrir partiellement le tarif hébergement ; et l’APA (aide personnalisée d’autonomie) pour prendre en charge une partie du tarif dépendance.

Afin d’éviter toutes sortes de litiges liés à la tarification des soins et de l’hébergement à la fin du mois, il est primordial de prendre connaissance de tous les services et les tarifs correspondants pratiqués une maison de retraite avant d’y vivre.


Autres articles intéressants