Signes de dépendance chez les personnes âgées

Étant donné que nous sommes tous uniques, nous vieillissons donc tous différemment. Aussi, si certains d’entre nous peuvent garder une certaine vigueur à 85 ans, sans être malades et toujours capables de vivre normalement, ce n’est pas forcément le cas pour d’autres. Justement, à un certain âge et avec certaines circonstances, la dépendance devient un fait courant et elle est due à une perte d’autonomie totale ou partielle. Il est donc essentiel de savoir reconnaitre les signes de dépendance chez les personnes âgées afin de prendre les mesures nécessaires pour préserver leur bien-être et aussi pour trouver les aides financières prévues à leur état. Voici donc, quelques signes qui prouvent qu’une personne âgée devient dépendance.

La dégradation de la santé

C’est connu, les problèmes de santé divers apparaissent au fur et à mesure que l’âge avance. Maladies cardiovasculaires, maladies neurodégénératives, trouble de la vision et de l’audition, arthrite, cancers, tout peut arriver et personne n’est à l’abri.

Aussi, dès que votre proche âgé rencontre des problèmes de santé, vous devez être vigilant, car les problèmes de santé peuvent très bien être la source d’une perte d’autonomie et vous le savez, la perte d’autonomie mène à la dépendance.

En outre, certaines personnes âgées estiment n’avoueront jamais qu’elles ont besoin de leurs proches pour effectuer les tâches journalières. Vous devez donc réellement observer votre proche âgé et tirer vous-même vos propres conclusions.

La modification du comportement

Lorsque l’Homme cesse les activités auxquelles il a été habitué durant des décennies, il est normal que son comportement soit modifié. Il se pourrait alors que votre proche âgé s’initie de manière intempestive dans votre vie ou qu’il coupe tout contact en pensant que vous serez mieux sans lui.

En outre, il est fort possible qu’une personne de votre entourage et qui a un certain âge s’adonne à des achats compulsifs, parfois inexpliqués. De même, il n’est pas rare de voir des personnes âgées soudainement passionnées par une activité qu’elle ne connaissait pas encore avant. Quoi qu’il en soit, face à des changements de comportements étranges, vous devez réagir rapidement.

En effet, une personne âgée instable peut prendre de très mauvaises décisions et ce type de comportement pourrait même cacher une maladie du grand âge.

Une perte de poids flagrante

Avec le vieillissement du corps, les sens perdent leur acuité et il est donc normal que le goût des aliments change, ce qui peut provoquer une perte grave de l’appétit et par conséquent, une perte de poids.

Cette perte de poids peut être la conséquence de la célèbre dénutrition du sénior, de la dépression ou encore d’une maladie grave. Dans tous les cas, dès que vous trouvez que votre proche âgé perd du poids, vous devrez être alerté, car les personnes âgées qui ne se nourrissent pas sont en danger et doivent être surveillées.

En outre, cette perte de poids peut provoquer la perte de l’équilibre et la perte d’équilibre peut provoquer une fracture du col du fémur, ce qui mène inévitablement une personne âgée à être dépendante.

La sédentarité

La sédentarité est un grand problème, car elle est à la source de nombreux soucis de santé. Ainsi, si votre proche âgé bouge de moins en moins et n’éprouve plus aucun intérêt à sortir de chez lui et à avoir une vie sociale, alors, vous devez vous interroger sur son étant de santé.

En effet, il arrive que les personnes âgées ne veuillent pas parler de leur problème de santé aux autres alors qu’elles souffrent d’une maladie grave. Ces personnes pensent alors être un poids pour leurs proches et c’est pour cette raison qu’elles gardent le silence sur leur réel état de santé.

De ce fait, dès que vous trouvez qu’une personne âgée de votre entourage commence à se renfermer sur elle-même, vous devez lui porter une attention particulière, car il se peut qu’elle ait des problèmes d’autonomie et qu’elle ne veuille rien dire, par honte ou par peur d’embêter les autres.

La dépression

La dépression chez les personnes âgées peut conduire à une crise cardiaque ou à un AVC, car elle se manifeste surtout de manière physique. En outre, une personne âgée déprimée peut négliger son hygiène corporelle, s’isoler du monde extérieur, avoir des troubles de l’humeur et des pertes de mémoire et elle peut même avoir des désirs de suicide.

Cependant, il vous faudra vraiment être attentif, car chez les personnes âgées, la dépression peut se manifester par des palpitations cardiaques fréquentes, des phobies étranges, des douleurs inexpliquées sur l’ensemble du corps, la dénutrition ou l’alcoolisme tardif. Ce qu’il faut surtout retenir c’est qu’une personne âgée déprimée est très dangereuse pour elle-même.

Ce sont là les signes subtils qui doivent vous alerter quant à l’autonomie de la personne âgée qui vous est proche. Cependant, il est clair qu’une personne âgée en fin de vie ou qui souffre d’une maladie très grave doit dépendre de vous, d’un auxiliaire de vie ou d’une infirmière pour effectuer les tâches légères du quotidien.

Contrairement aux idées reçues, les personnes âgées qui ont besoin d’assistance de manière permanente ou semi-permanente bénéficieront de tous les soins dont elles auront besoin dans les établissements qui accueillent les personnes âgées. Généralement, les proches de personnes âgées optent pour une maison de retraite ou un EHPAD, mais le choix de l’établissement d’accueil dépendra en grande partie du degré de dépendance de la personne âgée en question et ce dernier sera révélé grâce à la grille AGGIR.


Autres articles intéressants