Ostéoporose

L’ostéoporose est une pathologie dégénérative, grave, chronique et incurable liée à l’âge. Elle touche le plus souvent les femmes bien que les hommes ne soient pas épargnés. En outre, c’est une maladie qui s’attaque au squelette et qui est caractérisée par la détérioration de l’ensemble des tissus osseux, la diminution de la masse osseuse et la fragilisation osseuse. On connait aujourd’hui plusieurs formes d’ostéoporose, mais une chose est certaine, elle fait partie des trois principales causes des fractures chez les personnes âgées et habituellement, elle se manifeste vers l’âge de 50 ans. Par ailleurs, il n’est pas rare que les personnes qui souffrent d’ostéoporose souffrent également de la fracture du col de fémur. Dans tous les cas, il est essentiel de mieux connaitre cette maladie pour bien la prévenir.

Les causes et les facteurs de risques

Bien que les causes profondes de l’ostéoporose restent encore inconnues, on sait aujourd’hui que chez la femme, la maladie est liée aux taux d’œstrogène. C’est pour cela que les femmes ménopausées sont les plus touchées. Dans ce cas-là, on parle d’ostéoporose primaire de type I ou encore d’ostéoporose postménopausique.

L’ostéoporose primaire de type II ou ostéoporose corticale est celle qui est à l’origine de la fracture du col du fémur. Ce type d’ostéoporose touche principalement la corticale osseuse, ce qui provoque l’amincissement et la détérioration progressive des os. Malheureusement, les causes profondes de ce type d’ostéoporose sont inconnues.

L’ostéoporose secondaire est généralement la conséquence de traitements médicamenteux, de mode de vie peu sain, de la dénutrition, de maladies liées à l’âge ou les maladies intestinales, de maladies rhumatismales ou encore à la suite d’une hyperthyroïdie. En bref, il existe plusieurs facteurs qui favorisent ce type d’ostéoporose.

Lorsqu’on parle d’ostéoporose, il ne faut jamais négliger les facteurs héréditaires et l’insuffisance d’apport en Calcium et en Vitamines D.

Les symptômes de l'osteoporose

L’ostéoporose est une maladie assez compliquée, car contrairement aux maladies rhumatismales comme l’arthrose ou l’arthrite, il se peut que l’on ne remarque aucun symptôme.

D’ailleurs, en cas d’ostéoporose, il est fort possible que les personnes qui ont des fractures à la colonne vertébrale ne ressentent aucune douleur et lorsque finalement, une personne a une fracture du col du fémur à cause de l’ostéoporose, alors, la maladie est déjà très avancée.

Malgré le manque de symptômes, il existe certains signes qui indiquent qu’une personne souffre d’ostéoporose. En effet, il faudra réagir si la taille diminue, si la colonne vertébrale se déforme ou encore, si le dos fait mal alors qu’il n’y a aucune raison vraiment évidente pour cela.

Dans le cas de l’ostéoporose, on parle de symptômes silencieux et c’est justifié, pour être fixé, il est donc nécessaire de faire un bilan de santé fréquemment.

Le diagnostic

L’ostéoporose est une maladie assez difficile à détecter et c’est pour cette raison qu’il est nécessaire de se la faire diagnostiquer.

Il est préférable de se faire diagnostiquer l’ostéoporose assez tôt afin d’adopter une bonne hygiène de vie ainsi que les traitements préventifs adéquats.

Pour cela, il suffit tout simplement aller voir le médecin et lui expliquer les raisons pour lesquelles on veut effectuer les examens pour détecter la maladie. Par la suite, il pourra effectuer une ostéodensitométrie afin de détecter la présence de la maladie, de son stade d’évolution et aussi, afin de trouver les meilleurs traitements préventifs.

Le diagnostic de l’ostéoporose ne dure que 15 minutes et il est indolore. Bien entendu, le médecin fera des examens supplémentaires pour déterminer les causes possibles de l’ostéoporose. De cette manière, l’ostéoporose sera traitée et il en sera de même pour les maladies qui l'ont causé, s’il s’agit d’ostéoporose secondaire.

Les traitements et méthodes préventives pour soigner l'ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie dégénérative incurable, mais il est tout de même possible de la prévenir efficacement et de ralentir de manière considérable les actions des cellules destructrices qui endommagent les os.

Ainsi, si après les examens médicaux, le médecin détecte la présence d’ostéoporose, il prescrira un traitement à suivre pendant au moins 4 ans ainsi qu’un guide pour une nouvelle hygiène de vie. En outre, s’il s’agit d’ostéoporose secondaire, en plus des traitements appropriés, le médecin prescrira également des traitements pour guérir les autres maladies.

Par ailleurs, la prévention reste la meilleure manière de ralentir l’ostéoporose. Cela implique d’adopter une bonne hygiène de vie, de manger du calcium et des vitamines D quotidiennement, d’avoir un bon apport en produits protéinique. La médecine douce est également une bonne manière de prévenir cette maladie et le fait d’éviter la caféine, le tabac et l’alcool aiderait beaucoup.

C’est prouvé, une bonne hygiène de vie permet réellement d’éviter les mauvaises conséquences de l’ostéoporose. En outre, les personnes qui souffrent d’ostéoporose sont très bien suivies dans les maisons de retraite et les EHPAD. D’ailleurs, ces établissements possèdent des infrastructures et des programmes d’activités adaptés à leurs états de santé.


Autres articles intéressants