Maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont les premières causes de mortalité chez les personnes âgées partout dans le monde. Elles se classent avant les diverses maladies dégénératives et le cancer. Il s’agit des maladies qui touchent le cœur, les veines, les artères, les poumons et tout naturellement, le cerveau. Ces maladies impliquent également les reins et les artères des jambes. Actuellement, certaines causes de ces maladies sont bien connues et ce qui est à retenir, c’est que personne n’est à l’abri des maladies cardiovasculaires. Cependant, il est tout à fait possible de les éviter et il est donc très important de connaitre l’essentiel au sujet des maladies cardiovasculaires afin de mieux les éviter et de mieux les gérer.

Les diverses maladies cardiovasculaires

Bien que les maladies cardiovasculaires soient l’ensemble de maladies qui touchent le cœur, les veines, les artères, le cerveau, les reins et les artères des jambes, il est important de savoir qu’il existe plusieurs maladies cardiovasculaires.

En effet, l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde, l’insuffisance cardiaque, la cardiomyopathie, les valvulopathies cardiaques, l’endocardite, la péricardite, la syncope cardiovasculaire, l’anévrisme, artériopathie oblitérante des membres inférieurs, la maladie thromboembolique, l’hypertension artérielle pulmonaire, la dissection aortique, l’AVC, l’hypertension ou l’hypotension artérielle, l’arrêt cardiocirculatoire,  les tumeurs du cœur ainsi que les Syndrômes de Kawasaki, du OT, de Marfan sont des maladies cardiovasculaires graves et la liste n’est pas exhaustive.

Cependant, les plus répandues de nos jours sont l’AVC, l’infarctus du myocarde, l’angine de poitrine, l’insuffisance cardiaque, l’hypertension et l’hypotension artérielle, l’anévrisme et la rupture d’anévrisme ainsi que les troubles du rythme cardiaque.

Les causes et les facteurs de risques

Suivant les études, les maladies cardiovasculaires sont la conséquence d’une malformation cardiaque, des facteurs héréditaires, d’une très mauvaise gestion du stress, d’un mode de vie sédentaire et d’une hygiène de vie peu saine, de l’obésité et du surpoids et aussi d’un taux de cholestérol élevé dans le sang.

En outre, les personnes qui ont été très longtemps exposées au tabagisme, à l’alcoolisme, et à la toxicomanie ne sont pas à l’abri des maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, suivant les recherches et les statistiques, les hommes sont les plus touchés par ces maladies et les personnes âgées diabétiques courent un grand danger si elles ne suivent pas à la lettre les indications de leur médecin.

Une fois installée, une maladie cardiovasculaire est irréversible, mais il est toujours possible d’adopter un mode de vie saine pour l’éviter efficacement. Toutefois, les personnes qui ont des malformations diverses dans leur système cardiovasculaire devront suivre à la lettre les indications de leur médecin traitant pour éviter les complications. Enfin, il n’est pas rare que les personnes qui souffrent d’une maladie neurodégénérative souffrent également d’une maladie cardiovasculaire.

Les symptômes d'une maladie cardiovasculaire

Il existe des symptômes généraux qui indiquent la présence de maladies cardiovasculaires, mais seul un examen approfondi permet d’identifier la véritable maladie malgré les symptômes spécifiques. D’ailleurs, c’est tout à fait normal étant donné qu’il existe plusieurs maladies cardiovasculaires.

Ainsi, il faut tout de suite réagir en allant voir le médecin si l’on souffre de maux de tête à répétition, de vertiges, de palpitations, de saignements de nez, des étourdissements, de jambes lourdes, des essoufflements sans raison, d’évanouissements à répétition, de tensions palpables au niveau de la nuque et des épaules, de douleur sourde au niveau du thorax et aussi, des sifflements inhabituels des oreilles.

En outre, il faut toujours garder en tête que malgré l’existence des symptômes généraux, il existe des symptômes spécifiques à chaque maladie cardiovasculaire. Il est donc primordial d’aller voir le médecin dès que l’on ressent des signes étranges et inhabituels comme ceux décrits dernièrement.

Le diagnostic

Vu la complexité des maladies cardiovasculaires, le médecin devra demander à faire des examens supplémentaires afin de déterminer la véritable maladie. En effet, les symptômes généraux sont insuffisants et il y a des maladies qui présentent le même symptôme. Bien évidemment, le médecin saura tout de suite en cas de malaise s’il s’agit d’un infarctus du myocarde ou d’un AVC.

Pour détecter la maladie, le médecin demandera à ce que son patient fasse une échoradiographie, une IRM pour avoir une image généralisée des états des veines et des artères et aussi pour déterminer s’il y a ou non des hémorragies internes, des prises de sang pour déterminer le taux de cholestérol et enfin, une ECG. Ce sont là, les examens classiques pour les maladies cardiovasculaires, mais ils sont fiables.

En outre, suivant certains cas, le médecin pourra demander à ce que son patient fasse des examens physiques, une biopsie de l’endomyocarde et de la surveillance de la tension artérielle à domicile. Le médecin doit être réellement précis, car les maladies cardiovasculaires sont très graves si elles ne sont pas détectées à temps.

Les traitements et les méthodes préventives

Les traitements des maladies cardiovasculaires sont de deux sortes : chirurgicaux et médicamenteux, mais dans tous les cas, ce sera au médecin, de préférence, au cardiologue, de choisir, car c’est son domaine.

En outre, suivant les cas, le cardiologue pourra prescrire des médicaments pour traiter le cholestérol, les angines thoraciques, les problèmes de tension artérielle, l’insuffisance cardiaque et les arythmies cardiaques. Le cardiologue n’hésiterait pas à opérer ses patients si leur guérison en dépend.

Comme personne n’est à l’abri des maladies cardiovasculaires, il est alors important d’avoir une alimentation saine et équilibrée, de faire des exercices physiques réguliers, d’apprendre à gérer le stress, de surveiller son IMC et surtout, d’aller chez le médecin assez souvent pour faire des contrôles.


Autres articles intéressants