Maladie de Horton

Également connue sous le nom « artérite temporelle » ou « artérite à celles géantes », la Maladie de Horton est une grave inflammation de la paroi des artères qui sont les vaisseaux sanguins qui conduisent le sang du cœur vers les organes. On l’appelle aussi artérite temporale, car elle touche particulièrement les tempes et bien qu’elle puisse toucher tout le monde, les personnes qui ont plus de 50 ans et bien souvent d’origine européenne, en sont les plus atteints. En outre, il s’agit d’une maladie assez rare, mais tout à fait curable.

Les causes, les facteurs de risques et la manifestation de la maladie de Horton

Jusqu’à présent, les causes exactes de la maladie de Horton sont inconnues. Cependant, à force de recherches, on connait aujourd’hui quelques facteurs de risques. Ainsi, on sait aujourd’hui que la maladie de Horton est probablement une maladie auto-immune liée à l’âge, à l’environnement, au sexe et aussi au mode de vie.

Les artères transportent l’oxygène dans tout le corps, mais avec la maladie de Horton, elles artères gonflent anormalement et cela diminue considérablement le flux sanguin et donc, l’apport en oxygène diminue aussi. En parallèle, on remarque dans le sang d’une personne atteinte, une production anormale de lymphocytes et de cellules géantes.

La maladie de Horton est une maladie artérielle à composante auto-immune non héréditaire. De ce fait, elle n’est pas contagieuse.

Les symptômes

Les premiers symptômes de la maladie de Horton sont similaires à ceux de la grippe, à savoir : une fièvre, des maux de tête, de la fatigue et un manque d’appétit.

Par la suite, la personne qui souffre de la maladie de Horton connait une perte de poids, des troubles de la vision, des douleurs vives au niveau des tempes et de la nuque, une hypersensibilité du cuir chevelu et enfin, les artères temporales bien enflées sont visibles, elles sont dures et on n’y détecte aucun pouls.

Les sujets de la maladie de Horton peuvent également avoir du mal à mâcher et à parler et la maladie peut toucher tous les vaisseaux sanguins, mais pas seulement les artères.

Diagnostic et traitement de la maladie de Horton

Étant donné que les premiers symptômes de la maladie de Horton sont assez généraux, il est donc important d’effectuer des examens approfondis pour détecter sa présence et pour cela, le plus tôt sera le mieux. Le médecin peut alors demander à ce qu’on effectue des analyses de sang et une biopsie de l’artère temporale, car ce sont les examens les plus révélateurs.

Les seuls traitements efficaces contre la maladie de Horton sont ceux à base de corticoïdes. En effet, c’est normal, car il s’agit d’une maladie inflammatoire et il faut agir très rapidement pour éviter les dommages irréversibles comme la cécité ou la perte de l’audition. Par la suite il est nécessaire de faire des contrôles réguliers, car la corticothérapie n’est pas sans conséquence.

Il est important de faire les analyses rapidement pour être fixé, d’autant plus que les symptômes de la maladie de Horton peuvent laisser penser qu’il s’agit de rhumatisme, de cancer ou d’une simple grippe.


Autres articles intéressants