Fracture du col du fémur

Avec l’âge viennent toutes sortes de maladies plus ou moins invalidantes, mais la fracture du col du fémur est certainement celle qui handicape le plus. En effet, le corps devient fragile et un simple choc peut causer une fracture. Par ailleurs, on a une facture du col de fémur lorsque la tête de l’os de la cuisse est détachée de manière brutale ou non de l’os du bassin. Bien que les femmes soient les plus souvent touchées par cette fracture particulière, les hommes ne sont pas à l’abri. Il y a donc certains points que vous devez comprendre sur la fracture du col du fémur,  afin de mieux la prévenir.

Les causes et les facteurs de risques

La fracture du col du fémur est plus souvent causée par des chocs intenses, des chutes accidentelles ou alors, elle est spontanée à cause du vieillissement des tissus osseux et la fragilité de l’os du bassin. Certaines fois, elle est la conséquence directe de l’ostéoporose, car cette maladie fragilise considérablement la masse osseuse.

En outre, une mauvaise hygiène de vie impliquant une mauvaise alimentation et un manque d’activités physiques peut en être la cause. Dans tous les cas, c’est une fracture grave qui amène souvent les personnes qui sont touchées à la dépendance totale. Fort heureusement, il est possible de la guérir et de la prévenir.

Selon les études, les personnes âgées qui ont des problèmes de vision et d’audition, qui souffrent de maladies artérielles et cardiovasculaires et aussi les personnes qui ont un déficit de l’attention et une musculature faible ainsi que celles qui souffrent de maladies neurodégénératives ont de fortes chances d’avoir ce type de fracture.

Les symptômes de la fracture du col du fémur

Si la fracture du col du fémur survient à cause de l’ostéoporose, alors, il est possible que la personne touchée ne sente rien. En outre, bien souvent les personnes qui subissent ce type de fracture ressentent des douleurs vives au niveau de la partie supérieure de la cuisse et aussi au niveau du bassin.

Notez également que les personnes âgées qui ont une démarche déformée, des rougeurs et des gonflements étranges au niveau de la partie supérieure de la cuisse, une jambe plus ou moins déformée et aussi une jambe raccourcie peuvent avoir une facture du col du fémur. Quoi qu’il en soit, au moindre doute, il est préférable de consulter tout de suite.

Dès que l’on remarque des rougeurs étranges au niveau du bassin ou alors, dès que l’on a un genou qui fait étrangement mal, il est conseillé de tout de suite consulter, car une fracture du col du fémur qui n’est pas détecté à temps peut causer une embolie pulmonaire et peut même causer le cancer.

Le diagnostic de la fracture

Les médecins qui s’occupent des personnes âgées peuvent tout de suite reconnaitre une fracture du col du fémur, mais un examen approfondi pourra confirmer le diagnostic.

Concernant les examens approfondis, il s’agit surtout de la description des circonstances qui ont causé les douleurs et une radiographie pour constater l’état du fémur et de l’os du bassin.

En outre, si le médecin détecte des problèmes connexes, alors, il demandera à ce que son patient effectue une IRM, une biopsie ou une prise de sang pour s’assurer que tout aille bien et que la fracture n’ait pas causé d’autres lésions au corps.

Les traitements et les méthodes préventives

Pour soigner une fracture du col du fémur, il faut généralement effectuer une opération chirurgicale pour recoller les deux os qui se sont rompus avec des vis et des clous ou pour remplacer définitivement la hanche par des os artificiels. Dans le premier cas, on parle d’ostéosynthèse et elle est surtout conseillée pour les personnes actives tandis que la pose de prothèse est indiquée aux personnes âgées peu actives.

Par la suite, les patients devront être alités pendant 10 à 15 jours pour récupérer et ensuite, ils devront suivre des séances de rééducation. Bien évidemment, ils seront sous antidouleurs et ils auront des médicaments qui préviennent la présence de thromboses. Lorsque le patient sera remis de l’opération chirurgicale pour soigner la fracture du col du fémur, alors, un traitement pour les maladies qui l’ont causé sera envisageable.

Si la fracture du col du fémur n’est pas trop grave, alors, aucune intervention chirurgicale ne sera effectuée. Cependant, la personne atteinte devrait être alitée et suivre à la lettre les indications de son médecin pour guérir rapidement.

Afin de prévenir la fracture du col du fémur, il est primordial d’effectuer un diagnostic pour détecter une ostéoporose. En outre, il est conseillé d’adopter une bonne hygiène de vie, de soigner les troubles de la vision et de l’audition et surtout, de bien aménager sa maison pour éviter autant que possible les chutes accidentelles. Dans tous les cas, il est important de suivre à la lettre les indications et les conseils du médecin.


Autres articles intéressants