Femme de ménage à domicile

Une personne âgée qui décide rester chez elle, qu’elle soit dépendante ou non a toujours besoin d’un peu d’aide. Pour cela, ses proches peuvent faire appel à un auxiliaire de vie et aussi à une femme de ménage à domicile. En effet, bien qu’un auxiliaire de vie puisse tout à fait faire le ménage, il ne peut pas tout faire et souvent, la personne âgée à garder est tellement dépendante qu’il lui faut de la surveillance et de la compagnie à tout moment et c’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’engager une femme de ménage à domicile. Que faut-il donc savoir sur la femme de ménage à domicile ?

Les responsabilités de la femme de ménage à domicile

Les femmes de ménage à domicile, également appelées aides ménagères à domicile, sont des personnes qui peuvent réellement apporter de l’aide à une personne âgée. En effet, non seulement sa présence est réconfortante et rassurante, mais en plus, elle s’occupe de nettoyer les sols et de dépoussiérer les meubles et elle fait également la lessive, le repassage, la vaisselle et aussi du rangement.

Plus encore, l’aide ménagère qui s’occupe d’une personne âgée à domicile doit faire les courses, aider dans la réalisation des démarches administratives, s’occuper des animaux, faire les repas de la personne âgée et dans certains cas, l’aide ménagère doit aider la personne âgée dont elle s’occupe à se lever, se laver, s’habiller, se nourrir et à prendre ses médicaments.

Bien qu’un auxiliaire de vie puisse également revêtir la casquette d’aide ménagère, l’aide ménagère peut exercer son métier sans formation particulière. Ainsi, un auxiliaire de vie est mieux rémunéré qu’une aide à domicile.

Comment trouver une femme de menage à domicile et quel est son salaire ?

Si votre proche âgé a besoin d’une aide ménagère à domicile, vous pourrez en trouver une en vous rendant à la Mairie, à la Mutualité Sociale Agricole, à l’URSAAF, à la Caisse Régional du Régime Social des Indépendants ou encore à la Caisse d’Assurance retraie et de la Santé au travail. Vous pourrez également vous rendre sur les plateformes d’emploi pour les particuliers ou vous fier à ce que l’on vous dit grâce aux bouches à oreille. Enfin, les Associations d’aide à domicile sont également là pour vous aider au mieux.

Pour ce qui est du salaire, l’aide ménagère à domicile doit avoir une rémunération horaire brute qui ne peut être inférieure ni au SMIC horaire, ni au salaire horaire minimum fixé par une convention collective. Quoi qu’il en soit, il faut tenir compte du niveau et de l’ancienneté de l’aide ménagère à domicile lorsqu’on discute de son salaire. Dans tous les cas, le paiement du salaire doit se faire à une date fixe tous les mois, mais il est préférable que cela se fasse le dernier jour du mois et il faut déclarer toutes les activités à l’URSAAF.

Notez également que les heures supplémentaires et les heures de travail durant les jours fériés seront rémunérées.

Quelles sont les démarches officielles pour obtenir de l’aide ménagère à domicile ?

Bien que tout le monde puisse bénéficier d’une aide ménagère à domicile, les personnes qui ont des difficultés financières pourront facilement obtenir cette aide précieuse si elles sont âgées de 65 ans ou de 60 ans si vraiment elles sont dépendantes, si elles sont dans un état de santé qui nécessite de l’aide et une surveillance quasi permanente, si elles ne bénéficient pas de l’APA et si elles ont des ressources mensuelles inférieures à 800 € pour une personne âgée seule et à 1242 € pour un ménage.

Ainsi, si vous réunissez toutes les conditions et que vous ou votre proche âgé avez besoin d’aide ménagère à domicile, il ne vous reste qu’à vous adresser à la caisse de retraite qui s’occupe du cas et joindre un certificat médical qui atteste la nécessité d’une aide ménagère. Les personnes qui n’ont pas les moyens de payer le salaire d’une femme de ménage à domicile pourront donc compter sur leur caisse de retraite pour leur envoyer toute l’aide dont elles ont besoin.


Autres articles intéressants