Maison de retraite non médicalisée ou EHPA

Les maisons de retraite non médicalisées

Passer ses vieux jours dans un cadre dynamique et garder un rythme de vie actif fait partie des choix de plusieurs séniors de nos jours. Les EHPA s’ouvrent à ces personnes qui malgré l’avancement de leur âge tiennent à garder leur indépendance tant au niveau social que professionnel. Organisée tel un foyer d’accueil, une maison de retraite non médicalisée est en effet réservée aux personnes âgées qui disposent encore d’une bonne autonomie physique. D’ailleurs, les enquêtes ont révélé que de plus en plus de personnes âgées optant pour les maisons de retraite non médicalisées pour continuer à s’épanouir. Faisons donc le point sur ces maisons de retraite non médicalisées.

La vie dans une maison de retraite non médicalisée

Dans un Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées, le futur résident a le choix entre la location d’une chambre, d’une chambre double, d’un studio ou d’un duplex. Un couple de séniors a le droit de s’installer ensemble dans un appartement s’ils le désirent. Grâce à l’aspect foyer-logement, les résidents peuvent recevoir de la visite sans contrainte. Il est possible de passer juste les journées dans une EHPA et de rentrer chez soi la nuit. D’ailleurs, les proches de personnes âgées préfèrent cette solution, car elle est plus rassurante.
Pour ce qui est des repas des pensionnaires, ils sont inclus dans les services de la maison. Des aides à la personne incluant les tâches ménagères et dans de nombreux établissements la blanchisserie sont proposées dans ces foyers destinés aux séniors autonomes. En règle générale une EHPA ne dispose ni structure ni service médical, cependant des auxiliaires sont présents dans la plupart de ces établissements. Ainsi, à tout moment, les séniors qui résident en EHPA peuvent avoir toute l’aide dont ils ont besoin.

Les personnes qui vivent dans un EHPA bénéficient de séances d'animation adaptées à leur âge pour entretenir leur autonomie aussi longtemps que possible et elles peuvent recevoir de la visite.

Bien choisir son EHPA

Certaines personnes âgées autonomes préfèrent résider dans ces foyers pour bien des raisons, à savoir, le coût raisonnable de la location, la sécurité offerte par l’établissement et la recréation d’une vie sociale adaptée aux besoins des personnes âgées. Toutefois, pour bien choisir l’établissement qui convient, il est nécessaire de bien enquêter sur l’emplacement du foyer. Offre-t-il un accès facile aux commerces, au lieu de travail (si la personne est toujours en exercice), aux transports, aux centres de loisirs, etc. ?
Il est également préférable d’opter pour une EHPA qui permet aux résidents une facilitation de mutation dans un EHPAD. En outre, certains EHPA proposent des séjours d’essai à titre gratuit ou à moindre coût permettant aux séniors d’avoir un avant-goût de leur nouvelle vie avant la grande décision. Dans tous les cas, il est important de choisir un EHPA en fonction des coûts généraux qu’il peut engendrer. D’ailleurs à ce propos, les EHPA facturent leurs résidents au mois et leur tarif est décidé par un Conseil Général.

Les personnes âgées qui commencent à perdre leur autonomie peuvent séjourner dans un EHPA le temps de trouver un EHPAD. En outre, le cout mensuel d’un EHPA est situé entre 750 € et 1500 €.


Autres articles intéressants