Couverture Maladie Universelle Complémentaire ou CMU-C

C’est connu, avec l’âge viennent toutes les maladies qui y sont liées et il est plus ou moins facile de les gérer tant les maladies du grand âge sont complexes et difficiles. D’ailleurs, certaines d’entre elles sont réellement incurables si bien que le mieux que l’on puisse faire, c’est de calmer les symptômes. Cependant, pour recevoir les aides adéquates, il est nécessaire d’avoir les moyens et si l’on ne possède pas ces moyens, le Gouvernement a déjà mis en place des dispositifs d’aide afin que les personnes âgées puissent bénéficier de tous les soins médicaux dont elles ont besoin. Justement, la CMU-C fait partie de ces fameux dispositifs du Gouvernement et le temps est venu d’en parler pour mieux comprendre.

La Couverture Maladie Universelle Complémentaire en quelques mots

La Couverture Maladie Universelle Complémentaire qui est tout à fait différente de la Couverture Maladie Universelle simple, a été créée pour les personnes qui ont des revenus très modestes. Il s’agit d’une protection complémentaire et gratuite que l’on peut renouvelable à tout moment. Donc, les personnes qui bénéficient d’une couverture maladie universelle complémentaire seront totalement prises en charge et n’auront à payer aucune avance de frais.

Concrètement, toutes les personnes qui bénéficient de la CMU-C dont dispensés à l’avance des frais médicaux généraux, les soins dentaires, les lunettes et les prothèses auditives ainsi que les frais d’hôpitaux. De telles personnes n’auront même pas à payer la participation forfaitaire d’un euro. Retenez cependant qu’il s’agit réellement d’un dispositif mis en place pour venir en aide aux plus démunis. Si elles le désirent, grâce à la CMU-C, elles peuvent demander une aide à l’acquisition d’un complémentaire santé.

Les conditions d’obtention de la CMU-C

La Couverture Maladie Universelle Complémentaire est attribuée aux personnes qui habitent en France métropolitaine depuis au moins 3 mois, qui ont une situation régulière et qui ont un revenu mensuel vraiment modeste.

Ainsi, les étrangers qui vivent en France de manière stable, mais qui sont en situation régulière peuvent tout à fait demander cette aide, tant qu’ils remplissent les conditions dernièrement citées.

En outre, les personnes de nationalité française qui vivent dans les départements français d’outre-mer peuvent également bénéficier de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire, sauf celles qui vivent à Mayotte.

Même si les personnes âgées sont les plus intéressées par la CMU-C, un très grand nombre de personnes démunies peuvent y avoir accès, tant qu’elles réunissent les conditions d’obtention demandées par l’État.

Comment demander la Couverture Maladie Universelle Complémentaire ?

Pour demander à bénéficier de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire, il est nécessaire de retirer un formulaire de demande à la caisse d’assurance maladie puis le compléter. Ensuite, il faut ensuite prendre le temps de choisir l’organisme qui va gérer la couverture maladie universelle complémentaire.

Enfin, il est nécessaire de joindre une photocopie de la carte vitale, une photocopie de la carte d’identité ainsi qu’une photocopie de la preuve que vous êtes en situation régulière en France. De même, il faudra fournir les preuves que les ressources de la personne qui demande à bénéficier de cette aide sont vraiment faibles.

Lorsque toutes les pièces sont réunies, il faudra remettre le dossier entre les mains de la Caisse d’Assurance Maladie. La demande sera ensuite traitée pendant 2 à 3 mois et suivant les cas, le demandeur bénéficiera de la CMU-C ou d’une aide pour avoir une Complémentaire Santé.

Il est vrai que les personnes qui bénéficient de la CMU-C peuvent être soignées gratuitement, cependant, le plafond annuel pour une personne vivant en France métropolitaine est de 8645€ et il est de 9621€ pour une personne qui vit dans les Départements d’Outre Mer, sauf la Mayotte.


Autres articles intéressants