Quelle maison de retraite choisir ?

Quand vient le moment où il faut aller en maison de retraite, il est primordial de bien la choisir. Le confort, les tarifs proposés, le personnel, la convivialité et les soins prodigués dans une maison de retraite font d’elle une demeure idéale. En effet, pour trouver la bonne maison de retraite pour vous ou pour un de vos proches âgés, vous devez déterminer les besoins qui vous poussent à partir en maison de retraite ou les raisons qui vous motivent à placer votre proche dans une telle maison. En terme général, une maison de retraite a tout ce qu’il faut pour accueillir une personne âgée ; le choix s’effectue en fonction de l’état de santé et des besoins matériels et sociaux. Sur le plan financier, le plus sûr est de consulter individuellement les tarifs des maisons de retraite. Quoi qu’il en soit, voici un petit guide qui vous aidera à choisir une maison de retraite.

Les maisons de retraite médicalisées

Elles sont représentées par les maisons de retraite hospitalières comme les Etablissements Hospitaliers pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), les Unités de Soins Longue Durée (USLD), les soins hospitaliers de court séjour, de moyen séjour ou les hospitalisations de jour.

Comme leurs noms l’indiquent, ces maisons de retraite prennent en charge les personnes âgées en perte d’autonomie et celles qui ont besoin de soins particuliers. De ce fait, si vous présentez des symptômes d’une perte d’autonomie, les EHPAD se présentent comme une solution fiable ; étant donné que les installations et les soins y sont adaptés aux pathologies de leurs pensionnaires.

Par ailleurs, suite à une hospitalisation, un accident ou une maladie prolongée, le choix d’intégrer une USLD, les soins hospitaliers de court séjour, de moyen séjour ou une hospitalisation de jour peut s’avérer salvateur. Effectivement, ces derniers sont conçus afin d’assister les patients dans leur phase de convalescence et de rémission.

Les autres structures d'hébergement

Il existe des maisons de retraite non médicalisées qui peuvent accueillir les personnes âgées indépendantes ou en légère perte d’autonomie. Il s’agit des Maisons d'Accueil Rurales pour Personnes Agées (MARPA), des logements-foyers et des résidences services. Les MARPA accueillent les personnes désireuses de se retirer de la ville. Elles sont relativement de petite taille et accueillent un effectif limité.

Des appartements privatifs et des espaces à usage collectif y sont proposés. Quant aux logements-foyers, ils offrent à louer aux personnes âgées des appartements privés, et proposent en option des espaces de vie collectifs parmi lesquels les pensionnaires peuvent choisir. De même, les résidences services proposent des logements individuels. Les pensionnaires peuvent acheter ou louer leurs appartements. Leurs prestations sont à but lucratif et sont souvent de l’ordre du luxe.

Dans tous les cas, ces structures d’hébergement disposent d’un personnel de prise en charge spécialisée au service des personnes âgées.

Les hébergements à durée limitée

Il s’agit des centres d’hébergement temporaire et des accueils partiels de jour ou de nuit. Quand une personne âgée a besoin de se familiariser avec une maison de retraite avant une admission définitive, quand sa famille, ses proches ou les personnes qui prennent soin d’elle sont temporairement indisponibles ou quand sa maison est occupée pour une quelconque raison, elle peut avoir recours aux hébergements temporaires.

Elle trouvera dans ces centres les soins qui lui faut pendant le délai qui lui convient. Par contre, les maisons d’accueil de nuit ou de jour sont ouvertes pour les séniors vivant à leur domicile, mais qui ont besoin de s’entretenir au quotidien. Tandis que les maisons d’accueil de jour aident les personnes âgées atteintes d’Alzheimer ou de pathologies similaires, les maisons d’accueil de nuit les aident pour accomplir ses actes quotidiens de vie. L’existence de ces maisons de retraite favorise le maintien à domicile des personnes âgées.


Autres articles intéressants