Les aides financières pour rester à la maison

Actuellement, nos proches âgés ne sont plus obligés d’aller vivre dans un établissement d’accueil pour les séniors, qu’ils soient dépendants ou non. En effet, grâce à plusieurs dispositifs financiers qui rendent possible l’acquisition d’équipements spécifiques, le maintient à domicile est désormais possible. D’ailleurs, de plus en plus de personnes décident de rester chez elles une fois qu’elles entrent dans le troisième âge, car non seulement c’est pratique, mais en plus, elles restent ainsi près des membres de leur famille. Ainsi, si vous projetez de garder votre proche âgé à la maison ou si vous-même, vous désirez rester chez vous une fois à la retraite, vous devez connaitre les aides financières essentielles auxquelles vous avez droit pour y parvenir.

L’APA : Allocation Personnalisée d’Autonomie

L’APA est une allocation destinée aux personnes âgées d’au moins 60 ans et qui se trouvent dans le GIR 1 à 4. Concrètement, il s’agit des personnes qui ont besoin d’aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne et qui vivent chez elles, dans un établissement pour personnes âgées ou chez un accueillant familial.

Le montant de l’APA dépend en général de la gravité de la dépendance de la personne âgée qui en fait la demande. En outre, cette allocation peut servir à acheter des équipements techniques divers, à aménager le domicile pour optimiser le confort et aussi obtenir de l’aide humaine au quotidien en rémunérant des personnes adaptées.

La Prestation de Compensation du Handicap

La prestation de Compensation du Handicap est destinée aux personnes de moins de 60 ans ou aux personnes âgées entre 60 et 70 ans qui répondaient déjà aux critères d’attribution avant d’atteindre ces âges.  C’est une prestation financière ou en nature mise en place pour amortir les charges liées au handicap.

C’est le Conseil Général qui attribue la PCH et elle est versée mensuellement jusqu’à ce que la personne qui en bénéficie n’en ait plus besoin. En effet, il s’agit d’une aide limitée dans le temps et qui n’est attribuée que jusqu’à 75 ans. En outre l’attribution de cette aide peut durer entre 3 ans et 10 ans et chaque cas sera bien étudié.

L’Aide à l’habitat proposée par la CNAV

L’Aide à l’habitat proposée par le Caisse Nationale d’Assurance-Vieillesse est attribuée aux personnes âgées qui sont obligées d’effectuer des travaux d’aménagement divers chez elles pour continuer à y vivre.

Cette aide ne sera pas attribuée aux personnes qui perçoivent l’APA, la PSD, l’allocation compensatrice pour tierce personne, la PCH, l’allocation veuvage et aux personnes qui sont hospitalisées chez elle ou hébergées dans une famille d’accueil.

En revanche, l’Aide à l’habitat proposée par la CNAV est destinée aux personnes qui ont moins de 55 ans, qui ont des difficultés dans la vie quotidienne et qui sont titulaires d’une retraite du régime général à titre principal.

Cette aide vise surtout à rendre le domicile confortable et adapté à l’état de santé de la personne âgée qui la demande.

L’Aide Sociale

L’Aide Sociale à domicile, qui peut être en espèce ou en nature, est essentiellement destinée aux personnes âgées de 60 ans et qui sont inaptes à travailler et qui ont des ressources financières vraiment très limitées.

L’Aide Sociale permet alors de rémunérer une aide ménagère à domicile,  de payer le salaire d’une auxiliaire de vie ou encore, d’aller dans les foyers restaurants ou de se faire livrer le repas à domicile.

L’Aide Sociale ne sera pas attribuée aux personnes qui bénéficient de l’APA et les personnes seules qui ont des ressources financières mensuelles inférieures à 709,85 € et les ménages qui perçoivent 1157,46 € seront priorisées.

Les personnes qui désirent percevoir l’Aide Sociale devront s’adresser au Centre Communal d’Action Sociale de leur commune.

Les caisses de retraite, les assurances et les mutuelles

Les caisses de retraite accordent une allocation logement aux retraités qui ont des revenus modestes à condition que ces derniers en fassent la demande auprès de leur Caisse d’Allocations Familiales ou de leur Mutualité Sociale Agricole.

Il s’agit d’une allocation particulière qui permet d’aménager sa maison ou de rémunérer quelqu’un pour s’en occuper. D’une manière générale, les personnes qui affichent un résultat GIR 5 et 6 sont priorisées, car il s’agit d’une allocation de montant modeste.

En outre, les compagnies d’assurances et les mutuelles peuvent également verser une prime mensuelle pour que le maintien à domicile d’une personne âgée, qu’elle soit dépendante ou non se déroule normalement.

Notez également que les personnes âgées qui désirent acquérir des équipements divers pour retarder la dépendance pourront bénéficier de réduction d’impôts. Le Gouvernement a donc tout mis en œuvre pour que nos séniors se sentent bien chez eux et ce, qu'ils soient dépendants ou non.


Autres articles intéressants