Aide psychologique pour les séniors dépendants

Entrer dans le troisième âge est une grande étape dans la vie. En effet, non seulement c’est un tout nouveau commencement, mais en plus, le corps commence à ne plus suivre le rythme de la vie et il se fatigue et donc, la dépendance n’est pas loin. Justement, les proches de séniors dépendants sont tout aussi perdus qu’eux et c’est pour mieux affronter les choses qu’il est nécessaire de se préparer psychologiquement avant de prendre soin d’une personne âgée dépendante. Cependant, on néglige souvent l’état psychologique d’une personne âgée qui devient dépendante du jour au lendemain. Voici donc, un petit guide qui vous aidera à aider psychologiquement un sénior dépendant.

Être présent pour la personne âgée dépendante

Une personne âgée dépendante, qu’elle vit dans un établissement d’accueil pour les séniors ou qu’elle habite avec vous, a besoin de votre présence. En effet, grâce à votre présence, la personne âgée dépendante se sentira moins seule, moins incomprise et surtout, elle sentira que vous avez encore besoin d’elle.

Pour cela, vous n’avez pas besoin de tout le temps être avec elle, vous avez tout simplement besoin de lui consacré du temps pour discuter, prendre de ses nouvelles ou tout simplement être dans la même pièce qu’elle. Que votre proche âgé soit gentil ou vraiment désagréable, votre présence lui fera un très grand bien.

En outre, dans le cas où sa dépendance est assez grave, votre présence la rassurera sur le fait qu’elle ne soit pas un fardeau pour vous. Vous avez d’ailleurs le devoir de bien lui expliquer sa nouvelle situation pour qu’elle puisse se préparer psychologiquement et mieux accepter sa nouvelle vie.

Être patient envers la personne âgée dépendante

En plus de votre présence, vous devrez également vous armer de patience, car une personne âgée dépendante peut vraiment être difficile à gérer. En effet, il n’est pas rare qu’une personne âgée devienne grincheuse quand elle devient dépendante et c’est tout à fait normal, car elle vit une nouvelle vie à laquelle elle ne s’y attendait certainement pas.

Aussi, vous devez faire preuve de grande patience afin que votre proche âgée ne plonge pas dans une dépression terrible. Ainsi, face à une personne âgée dépendante, vous devrez prendre sur vous quand elle pique des colères inexpliquées, quand elle devient grincheuse ou quand elle dit de vilaines choses qui ont pour but de vous vexer.

Notez aussi que dans certains cas, les troubles du comportement sont les conséquences d’une maladie du grand âge donc, votre patience rassurera certainement une personne âgée dépendante. Il va sans dire que vous devez réellement apprendre à être patient, car c’est une grande qualité qui vous servira dans d’autres circonstances de votre vie.

Faire appel à un professionnel

Si vous avez du mal à gérer vos émotions et aussi celles de la personne âgée dont vous êtes proche alors, il vous faudra de l’aide pour ne pas laisser la frustration vous gagner et pour apprendre à être efficace et juste face au sénior en question.

Heureusement que l’on reconnait aujourd’hui que les séniors ont besoin d’accompagnement psychologique et de ce fait, si vraiment vous n’arrivez plus à bien gérer la personne âgée qui vit avec vous, vous pourrez demander de l’aide aux mutuelles diverses, aux CLIC et aux CCAS afin d’être orienté vers des psychologues gériatres et pour recevoir une subvention pour les consultations. C’est une étape importante qui vous évitera de subir un burnout émotionnel et qui permettra à votre proche dépendant de parler de sujets délicats à des personnes aptes à les écouter et à mieux les conseiller.

En outre, si votre proche âgé est réellement en souffrance et qu’il a du mal à se confier à vous, vous pourrez toujours l’inviter à contacter la Croix-Rouge Ecoute de France pour qu’il puisse se confier tout en conservant son anonymat. Il existe également des services d’aide à domicile qui pourrait réellement aider les personnes âgées dépendantes en souffrance psychique. De même, vous pourrez contacter des bénévoles pour égayer un peu votre proche âgé dépendant, car de temps à autre, vous aurez besoin de faire une pause.

Malgré le fait qu’une personne âgée dépendante fasse preuve de bien-être et de calme à toute épreuve, il est fort possible que cela cache un profond désespoir. Aussi, dès que la situation d’une personne âgée change, il est nécessaire de tout de suite agir en adoptant les bons gestes pour la rassurer et en l’incitant à parler à psychologue gériatre ou un conseiller, même de manière anonyme de manière à ce qu’elle soit en phase avec elle-même et sa nouvelle situation très rapidement. En outre, la manière dont les proches agissent influence souvent l’état d’âme d’une personne âgée dépendante. De ce fait, l’aide psychologique est conseillée tant pour le sénior dépendant que ses proches.


Autres articles intéressants