Centre d’Accueil de Jour (CAJ)

Comme son nom l’indique, les centres d’accueil de jour prennent en charge les personnes âgées pendant la journée. Selon le cas qui se présente, ils le font pour la durée d’une demi-journée. Ayant pour objectif le maintien de l’autonomie et de la vie sociale du pensionnaire, le centre d’accueil de jour accueille les personnes âgées en bonne santé ou en perte d’autonomie afin de les faire participer à des activités ludiques et thérapeutiques assurées par des professionnels. Le séjour dans un centre d’accueil de jour peut être médicalisé ou non, selon l’état de santé du pensionnaire. Souvent, le médecin traitant prescrit l’admission en centre d’accueil de jour suite à un examen dit consultation mémoire.

Pourquoi aller dans les centres d’accueil de jour ?

En général, les gens optent pour les centres d’accueil de jour pour deux raisons. La première est pour maintenir l’état de santé du malade afin qu’il ne se dégrade pas. En effet, les activités proposées dans les centres d’accueil de jour sont faites pour entretenir la santé des pensionnaires, notamment leur mémoire.

C’est dans ce sens que ces centres accueillent le plus souvent des personnes atteintes de l’Alzheimer. La deuxième raison d’être des centres d’accueils de jour est de ménager les aidants. En effet, l’assistance à une personne malade est une tâche éprouvante. L’existence des centres d’accueil de jour permet aux aidants de se reposer tout en confiant leur malade à un personnel de confiance dans un établissement spécialisé.

Par ailleurs, le plus grand avantage des centres d’accueil de jour est qu’ils facilitent le maintien à domicile du patient.

Que peut-on trouver dans un CAJ ?

Selon les établissements et le but recherché, un centre d’accueil de jour peut se présenter sous l’aspect d’un hôpital de jour gériatrique, d’un centre de jour non médicalisé ou d’un accueil de jour thérapeutique. Les soins prodigués dans un hôpital de jour présentent une alternative à une hospitalisation, cela permet d’évaluer, de diagnostiquer et de soigner les pathologies de vieillesse des patients sans les éloigner de leur domicile.

Un centre de jour non médicalisé est propice à l’entretien de la mémoire d’un malade de l’Alzheimer. Les animations trouvées là-bas sont bénéfiques pour le maintien de la santé du patient. Quant aux accueils thérapeutiques, ils sont faits pour seconder les aidants pour assister le patient. Un programme personnalisé y est élaboré afin de stimuler les facultés cognitives du patient à partir d’un suivi et d’une prise en charge particulière de sa santé.

Comment accéder à un centre d’accueil de jour ?

Les centres d’accueil de jour sont ouverts pour toutes les personnes âgées. En effet, qu’ils soient atteints de l’Alzheimer, dépendants ou valides, tous les séniors y sont les bienvenus. Une personne voulant accéder aux centres d’accueil de jour doit prendre contact avec le centre communal d’action sociale de sa commune ou directement avec le centre en question pour s’y renseigner quant aux modalités d’admission et pour s’y inscrire.

Par contre, comme les centres d’accueil de jour peuvent être des complexes médico-sociaux, ils demandent généralement un certificat médical avant l’adhésion du pensionnaire. De même, si le malade demande une admission en hôpital de jour gériatrique, il faut justifier d’une précision de la nature du traitement préconisé, de sa fréquence ainsi que de sa durée dans une prescription écrite du médecin traitant ou du médecin d’hôpital du patient.

Les personnes qui bénéficient de l’APA peuvent tout à fait jouir de tous les services d’un Centre d’Accueil de Jour. En outre, placer une personne âgée dépendante dans un centre d’accueil de jour peut couter entre 3 € et 20 €.


Autres articles intéressants